Retour au blog

Dans notre dernier article "Paroles de psy" nous avions vu pourquoi les soirées passées devant sa télé pouvaient finalement avoir du bon. Cette semaine on s'intéresse plus précisément aux match de foot. Pourquoi c'est si prenant d'être devant un match et qu'est ce que ça a de bon et de mauvais ?

Rassurez vous, quelle que soit l'équipe que vous soutenez, cet article vous concernera 😊

Un bon moyen d'exprimer ses émotions

Si vous êtes friand de match de foot vous le savez bien, on peut passer par toutes les émotions en quelques minutes de jeu. Pour ceux qui ne sont pas aussi concentré que vous dans le match, cela peut parfois même paraître excessif. Pourtant on remarque que le foot est, pour beaucoup, un support d'expression d'émotions. Et l'expression de ses émotions est toujours quelque chose de positif. Mais alors, comment ça fonctionne ?

Dans notre quotidien nous pouvons avoir tendance à refouler nos émotions. Au travail par exemple, nous ne jugeons pas toujours acceptable d'exprimer nos émotions : si notre N+1 nous a fais une remarque désagréable nous ne pouvons pas nous mettre en colère. Cela peut provoquer de la rumination et nuire à votre bien-être. Alors parfois, "ouvrir les vannes" et exprimer vos émotions sans retenue peut faire du bien. Etre devant un match de foot est une occasion parfaite pour cela et nombre d'entre nous l'utilisent comme un exutoire. Cependant, il existe de nombreuses manières d'exprimer vos émotions : la pratique d'un sport ou d'une activité comme le théâtre par exemple.

Un sport qui rassemble

Sous de nombreux aspects, le foot est une activité qui provoque une cohésion sociale très forte. Il s'agit d'un sport qui relie les individus par delà toutes différences sociales et générationnelles. Le temps d'un match on projette notre désir de victoire et on partage des émotions très fortes avec les autres supporters. D'autant plus que le fait de soutenir une équipe provoque un fort sentiment d'appartenance, dont nous avons tous besoin. On peut assouvir ce besoin de différentes manières (au sein de sa famille, d'un groupe d'amis, d'une association...) mais le fait de soutenir une équipe permet de se sentir intégré à un groupe avec lequel nous partageons certaines valeurs telles que la persévérance ou le fair-play par exemple.

Mais qui peut aussi diviser

Lorsque l'on soutient une équipe, on la défend souvent corps et âme en vivant chaque match très intensément. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les championnats tels que la Coupe du Monde provoquent un tel engouement. Les supporters ne soutiennent pas seulement les joueurs, ils soutiennent l'équipe à laquelle ils s'identifient. Ce n'est pas pour rien que lorsque la France gagne, on scande fièrement "On est les champions !" Cependant, lorsque l'équipe que l'on soutient perd un match, c'est une menace à notre identité et cela peut être très dur à accepter émotionnellement.
C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les supporters d'une équipe peuvent parfois se montrer agressifs envers les supporters d'une autre équipe. L'impuissance que l'on peut ressentir lors de la défaite de notre équipe peut nous faire ressentir des émotions très fortes. D'autant plus que dans ce genre de circonstances, les émotions sont contagieuses, ce qui explique aussi l'exacerbation des émotions des supporters. Alors lorsqu'une équipe fait face à une défaite qui provoque la déception de ses supporters, la joie exprimée par l'équipe adverse peut provoquer une certaine agressivité.

En dehors de ces différents aspects, le foot est avant tout une merveilleuse occasion de partager. Que ce soit en regardant le match avec des amis ou avec d'autres supporters ou en échangeant sur le match le lendemain à la machine à café avec vos collègues. Le foot donne l'occasion de se retrouver, de célébrer et de se faire plaisir. Alors il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter un bon match 😉