Retour au blog
Qu’on l’appelle déprime saisonnière, blues hivernal ou encore Blue Monday (pour qualifier précisément le 3ème lundi de janvier), nous sommes dans une période propice aux petites baisses de moral et d’énergie. Nous pouvons ressentir de la fatigue, une moindre motivation et un moral en berne, et c’est normal ! Voyons ensemble pourquoi on peut ressentir ça et ce que nous pouvons mettre en place.

Pourquoi pouvons nous subir cette baisse de moral saisonnière ?

La principale raison de cette baisse de moral et d’énergie passagère est le manque de lumière naturelle. En effet, la lumière captée par nos yeux transmet un message à la partie de notre cerveau qui gère notre horloge interne. De cette façon, lorsqu’il commence à faire sombre, notre cerveau commence à produire de la mélatonine (hormone du sommeil) pour nous préparer à l’endormissement. Or en hiver, le jour tombe plus tôt et cela peut engendrer une perturbation de notre horloge biologique. Et c’est cette perturbation qui engendre de l’anxiété, de l’irritabilité et une baisse d’énergie.

Cependant ce blues hivernal peut avoir d’autres causes, nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes choses. Pour certains, c’est la météo pluvieuse et les températures froides qui ont un véritable impact sur leur moral. Pour d’autres, le fait d’être loin des vacances d’été participe à une baisse d’énergie.

Quelle qu’en soit la raison, il est tout à fait normal de ressentir une baisse de moral et d’énergie notamment en automne ou en hiver, on estime même qu’une personne sur 3 trois serait concernée.

Que pouvons-nous y faire ?

Maintenant que nous savons de quoi il s’agit, que pouvons nous faire ?

- Etre à l’écoute de vos besoins. Comme nous l’avons vu, il s’agit d’une période où votre horloge interne peut être un peu chamboulée, alors ayez de la compassion envers vous même et prenez soin de vous. Et cela passe notamment par accepter le fait que vous pouvez vous sentir moins énergique et que ce n’est pas grave. Apportez à votre corps ce qu’il vous réclame et cela peut être en se couchant plus tôt pour mieux récupérer ou en mangeant des plats réconfortants qui réchauffent le cœur et le corps.
- Prendre la lumière au maximum. Même si les journées sont courtes, essayez de sortir lorsque le soleil pointe le bout de son nez. Que ce soit pour une promenade ou simplement en ouvrant votre fenêtre, vous exposer à la lumière du jour favorisera l’éveil et la vigilance.
- Prenez soin de vous mentalement et physiquement. Même si la période hivernale invite davantage à l’hibernation qu’aux longues promenades en extérieur, il est bénéfique pour le corps et l’esprit de sortir de chez soi et de se bouger même si ce n’est que le temps d’une courte sortie. De même, pour équilibrer les plats d’hiver plutôt caloriques, faites régulièrement le plein de fruits et légumes frais. Bien qu’ils soient moins variés qu’en période estivale, ils nous aident à faire le plein de vitamines et de fibres qui contribuent à votre bien-être, alors n’hésitez pas à faire le plein de clémentines ! Assurez vous également de vous accorder suffisamment de temps de sommeil et de repos.

Si malgré ces conseils, vous restez très impatient que l’hiver se termine, rappelez-vous que le printemps arrivera dans 9 semaines et que d’ici là, il y a de magnifiques moments à vivre qui n’attendent que vous.